Download Free Templates http://bigtheme.net/ Websites Templates

Qu'est-ce qu'un hydrofuge de surface ?

Les hydrofuges de surface sont surtout connus pour leurs nombreuses applications sur les surfaces verticales telles que façades, murs d’enceinte, cheminées, etc…

Pour pouvoir imperméabiliser de nombreuses surfaces horizontales telles que terrasses, toitures, dalles en béton, entrées de garage et abords de barbecue, nous avons recours très souvent à ces mêmes hydrofuges.

Remarque: la différence existante entre les traitements de surfaces verticales et horizontales réside dans le fait que les hydrofuges appliqués sur des surfaces horizontales vieillissent plus vite suite aux actions mécaniques et climatiques plus importantes. Il existe également des oléofuges pour la protection des sols (voir section C600).

Qu'est-ce qu'un traitement hydrofuge ?

  • Un traitement hydrofuge est un traitement incolore, destiné à réduire les pénétrations d’eau sous forme liquide (pluie) tout en ne modifiant pas ou peu, la perméabilité à la vapeur d’eau (représentant la «respiration» du matériau).
  • Il ne forme pas de film, il réduit la tension superficielle du support traité (de 80 mN/m à 20 mN/m)
  • L’application d’un hydrofuge de surface sur un support provoque une réduction de la tension superficielle de ce dernier, et entraîne ainsi un effet répulsif à l’eau plus ou moins important.

Avantages

  • Protection contre les intempéries, agents atmosphériques et polluants,
  • Réduit les dégâts dus au gel,
  • Bloque la formation d’efflorescences par migration d’eau,
  • Protection contre les pénétrations d’eau,
  • Permet au matériau de garder ses propriétés d’isolation thermique,
  • Limite le développement de mousses et moisissures,
  • Entretien plus facile de la façade par le caractère auto-nettoyant de l’hydrofuge,
  • Amélioration de la durabilité des matériaux,
  • Laisse respirer le support,
  • Traitement invisible.

Différence entre hydrofuge de surface certifiés (avec rapport d'essai)

Hydrofuge de surface n’ayant pas fait l’objet d’essais par un organisme extérieur reconnu

Le fabriquant formule un produit et le distribue directement sur le marché. Aucune certitude n’existe quant aux performances réelles
du produit proposé et il est impossible de faire une quelconque comparaison avec d’autres produits.

Hydrofuge de surface avec rapport C.S.T.C. (Centre Scientifique et Technique de la Construction)
Le fabricant formule un produit et le soumet au C.S.T.C. pour l’élaboration d’un rapport d’efficacité (plus de 150 rapports comparatifs disponibles).

La procédure d’essais du C.S.T.C. permet, sur quatre supports standardisés (trois pierres blanches calcaires, une brique de terre cuite), la réalisation d’un rapport d’essai reprenant les performances globales du produit, à savoir: son efficacité initiale, sa durabilité potentielle et les éventuels effets secondaires sur l’aspect des matériaux et sur leur diffusion à la vapeur d’eau.

Tous les rapports du C.S.T.C. sont basés sur des procédures d’essais communes et les résultats peuvent donc aisément être comparés.

rapports du C.S.T.C. servent également de base technique à l’octroi d’agréments délivrés dans ce domaine par l’UBATc (Union belge pour l’agrément technique dans la construction).

Le vieillissement artificiel (= vieillissement accéléré) du C.S.T.C. s’inspire des recommandations SAE-J1960 (Standard Accelerated Exposure)(1) et le total des 448 cycles correspond d’après l’expérience du C.S.T.C. à une dizaine d’années d’exposition naturelle.

cstc logoLe rapport C.S.T.C. reprend les résultats d’essais obtenus à l’aide d’un produit, il ne veut pas forcément dire que le produit est performant.
Nous vous conseillons dès lors d’analyser attentivement le rapport récapitulatif se trouvant à la 8e page du rapport.

Remarque: L’IRPA (Institut Royal du Patrimoine Artistique) délivre également des rapports d’essais, mais ces derniers concernent d’autres supports d’essais, et les résultats ne peuvent donc pas toujours être comparés.

Remarques: Tous les hydrofuges de surface contiennent un mélange de résines hydrophobes dispersées soit dans de l’eau, soit dans un mélange de solvants. Les performances de ces produits ne dépendent pas uniquement de la teneur en matières actives (extrait sec) mais également de leur qualité. Un excès de matières actives (ou l’utilisation de mauvaises matières actives) peut nuire à la qualité de l’imprégnation et provoquer des taches sur le support.

atg logoHydrofuge de surface possédant un agrément technique officiel (UBATc) avec certification
Seul un produit possédant un Agrément Technique (ATG) émanant de l’Union Belge pour l’Agrément Technique dans la Construction, garantit les performances optimales du produit commercialisé et sa constance de fabrication sur base de prélèvements réguliers en usine effectués par SECO et des analyses de conformité.

Plus de détail sur les hydrofuges de surface ?
Consultez le dossier technique et téléchargez le sur

www.technichem.be

 

hydrofuge 1

hydrofuge 2

hydrofuge 3